Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Anniversaire du M5-RFP : Les forces patriotiques savourent leur victoire sur IBK en se réconciliant avec l’armée – MALI CANAL
Société

Anniversaire du M5-RFP : Les forces patriotiques savourent leur victoire sur IBK en se réconciliant avec l’armée

Vendredi dernier (4 juin 2021), le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) était de retour sur la Place de l’Indépendance pour non seulement commémorer son premier anniversaire, mais aussi et surtout célébrer sa réconciliation avec les «Colonels» de l’ex-Comité national pour le salut du peuple (ex-CNSP). Les militaires avaient «parachevé» sa lutte patriotique avant de lui tourner le dos pour la gestion de la transition. Mais, après leur nouveau coup de force contre Bah N’Daw et son Premier ministre, le Colonel Assimi Goïta et ses frères d’armes ont tendu la main en leur proposant notamment la Primature. Une victoire que Choguel Kokalla Maïga et ses compagnons ont savouré et partagé avec des milliers de militants présents sur le Boulevard de l’Indépendance.

 

«Face à l’autisme du pouvoir nous avons demandé le départ de IBK et de son régime» ! Le rappel est du Pr. Ikassa Maïga du Comité stratégique du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) lors du grand meeting d’anniversaire organisé vendredi dernier sur la Place de l’Indépendance. Et la suite est connue des Maliens et du reste du monde. Après près de trois mois de contestation, souvent violente (désobéissance civile ayant tourné à de violents affrontements avec les forces de l’ordre), le président Ibrahim Boubacar Kéita a été contraint de dissoudre l’Assemblée nationale et de présenter sa propre démission suite à une mutinerie de l’armée ayant tourné au putsch comme en mars 2012.

«Cette lutte hautement patriotique a été parachevée le 18 août 2020 avec l’intervention de nos vaillantes Forces de défense et de sécurité», a rappelé Pr. Maïga avec une légitime fierté. Mais, la gestion de la transition va opposer les contestataires et les putschistes. Ayant échoué à imposer sa vision, le M5-Rfp se met en marge du processus. Et ces derniers mois, ces leaders n’avaient pas cessé d’exiger la «rectification» de la Transition en réclamant notamment la dissolution du Conseil national de transition (CNT). Et, selon ses leaders, une plainte a même été déposée dans ce sens.

Mais, depuis le 24 mai dernier (avec l’arrestation du président Bah N’Daw et du PM Moctar Ouane), tout semble entrer dans l’ordre puisque les «Colonels» ont choisi le M5-Rfp comme principal allié pour conduire le reste de la transition. «Après un moment d’incompréhension, les deux légitimités qui ont œuvré pour le changement, ont fini par se retrouver dans le cadre d’un partenariat stratégique pour rectifier la trajectoire de la transition et ainsi poser les jalons de la Refondation du Mali», a jubilé le porte-parole du jour sous les ovations nourries de milliers de militants.

«Cette vaste entreprise sera inclusive et ouverte à toutes les personnes ou forces politiques et sociales acquises au changement. C’est pour cette raison qu’il serait réducteur de voir le rassemblement d’aujourd’hui comme la simple célébration d’un anniversaire», a-t-il assuré.  Au-delà, a ajouté Pr. Ikassa Maïga, «il s’agit de montrer à la face du monde un peuple uni soucieux de prendre son destin en main par un changement de paradigmes et d’occuper toute sa place dans le concert des nations».

Mais pour les responsables du M5-Rfp, cette quête d’un renouveau passera nécessairement par la mise en œuvre rationnelle et intelligente de leurs «dix points déclinés en dix-sept mesures fortes» dont «l’application permettra la rectification de la trajectoire de la Transition pour la refondation totale du Mali».

Aujourd’hui qu’il a enfin la Primature, le M5-Rfp a en tout cas l’opportunité de conduire la Transition dans le sens de sa vision du changement. Les «Colonels» ont en effet décidé de confier le poste de Premier ministre au mouvement qui, à son tour, a désigné dans cette fonction le président de son Comité stratégique, Dr Choguel Kokalla Maïga. «Nous mesurons le poids, les difficultés et la gravité de la charge mais nous sommes décidés à l’assumer sans reniement», a assuré Pr. Ikassa Maïga lors du meeting de vendredi dernier.

Mais, c’est visiblement déjà dans son habit de Premier ministre (son décret de nomination n’était pas encore signé) que Choguel s’est présenté à son «peuple» à l’occasion de ce meeting d’anniversaire. «Le président de la Transition me charge de vous dire qu’il compte sur tout le peuple malien, il compte sur le M5rfp pour une transition inclusive», a déclaré, vendredi dernier en porte-parole à la Place de l’indépendance, Dr Choguel Kokalla Maïga sans doute assuré de pouvoir enfin s’asseoir  dans le fauteuil tant convoité de Premier ministre.

Gageons que ce compromis entre les leaders de l’ex Conseil national pour le salut du peuple (ex CNSP) et ceux du M5-Rfp ne tournera pas à une autre éprouvante compromission dont le peule malien sera encore la victime expiatoire !

Naby le matin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur