Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Amazone de la semaine : Fatoumata Diallo

Notre numéro d’Amazone de cette semaine est consacré à une vraie femme battante, qui défend la cause des femmes.

Directrice du Centre de Formation multifonctionnelle pour un Développement durable « Femme rurale », Fatoumata Diallo est titulaire d’un Certificat d’Aptitude professionnelle en Comptabilité et en Banque.

Au tout début de ses engagements publics, elle s’oriente très vite vers les mouvements et groupements associatifs, notamment ceux des femmes. Ainsi, par son engagement, elle est devenue membre de plusieurs d’entre mouvements et groupements d’associations parmi lesquels l’Union Nationale des Sociétés Coopératives des Femmes du Mali, l’Union Africaine des Agricultrices, la Confédération des Pisciculteurs et Aquaculteurs du Mali, la Fédération Nationale des Associations de Femmes rurales, l’Association Professionnelle des Femmes rurales du District de Bamako, la Chambre d’agriculture du District de Bamako.

Forte d’une expérience de formatrice, Fatoumata Diallo, n’a depuis arrêté de sillonner le Mali, la sous-région, l’Afrique et le monde pour partager son expérience et en acquérir davantage.

En effet, les femmes sont au cœur de toutes ses interventions au nombre desquelles on peut retenir l’accueil et l’encadrement de jeunes filles diplômées sans-emplois ; la formation sur la technique de fumage de poulet à l’endroit de jeunes femmes avicultrices ; la formation sur les bonnes pratiques de pisciculture au profit de jeunes pisciculteurs ; la formation de recyclage des transformatrices agroalimentaires en négociation et marketing ; la formation des agropasteurs en techniques de maraichage hors sol.

Grâce à ses multiples activités qui la mettent en scène de façon positive, Fatoumata Diallo est très sollicitée par les médias pour son leadership et ses talents de communicatrice. Pour cela, Fatoumata a été invitée à participer à plusieurs débats, panels et conférences sur diverses thématiques touchant les femmes. En reconnaissance de ses efforts envers le monde rural, les femmes et les couches analphabètes en particulier. Ainsi, Fatoumata Diallo s’est vue décerner de nombreux prix et distinctions : 1er prix du concours de la meilleure femme transformatrice du District de Bamako, le Prix Malien de la Qualité 2012 ; le 2e prix du Salon de l’Innovation et de la Technologie 2011 pour son « bouillon de poisson » qui est un produit à base de poisson séché et de produits agricoles locaux sans aucun intrant chimique. Fatoumata Diallo est aussi Chevalier de l’ordre du mérite agricole.

En tant que femme, Fatoumata Diallo a contribué à l’émergence des femmes rurales. Elle fait la fierté de toutes les femmes africaines de manière générale, et de toutes les femmes maliennes en particulier.

Haoua Ouane

Source infosept

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *