Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Affaires des 4 locomotives : Vers une annulation du contrat d’acquisition – MALI CANAL
Vous devez respecter le droit d'auteur
Actualité Economie

Affaires des 4 locomotives : Vers une annulation du contrat d’acquisition

Longtemps annoncé puis ajourné pour cause de pandémie de la Covid-19, l’envoi d’une délégation de spécialistes maliens au Etats Unis est finalement effectif depuis une quinzaine de jours environ. Objectif : inspecter les caractéristiques techniques des quatre locomotives reconditionnées dont le marché est attribué, pour le moment, à l’entreprise américaine Satarem pour un montant de 4 580 000 000 Fcfa.

Ladite délégation comprend sept personnes que sont le Conseiller technique du département des Transports, Docteur Salah Guindo, le Directeur général de la Société de patrimoine ferroviaire, Ibrahim Maïga, Diakaridia Sidibé (spécialiste ferroviaire à l’Unité nationale de coordination), Modibo Simbara (Inspecteur Dépôt aux Ateliers centraux de Korofina) Boubacar Diarra (chef section Thermique) Mathurin Keïta (chef section Air et Vide) et Abdoulaye Diarra (chef section mécanique générale). Ces experts avaient pour tâche d’inspecter les quatre locomotives dont l’acquisition n’a de cesse de défrayer la chronique. La mission a ainsi quitté Bamako le samedi 17 octobre et serait de retour depuis le 25 octobre, à en croire nos confidences. Mais, depuis son arrivée, elle peine toutefois à fournir des précisions et demeure muette sur ses conclusions. En cause, la tournure rocambolesque d’un séjour ayant tourné au vinaigre. Il semble en effet que les locomotives montrées à la délégation malienne ne répondent pas aux conditions requises et exigées dans le dossier de l’appel d’offres. Comme quoi, le contrat, qui n’était que provisoire, risque d’être purement et simplement annulé au grand-dam de la société attributaire, en l’occurrence la Sotarem représenté par Bassidi Dembélé allias Roi 1212, ainsi que des usagers maliens et les travailleurs du chemin de fer qui attendent impatiemment depuis des années les sifflets du train.

Affaire à suivre

Amidou KEITA Source : temoin 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *