Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Adduction d’Eau potable : La Sonatam offre un forage aux populations de N’Golobougou Kabala – MALI CANAL
Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Adduction d’Eau potable : La Sonatam offre un forage aux populations de N’Golobougou Kabala

Le 1er décembre 2020, à N’Golobougou, commune rurale de Kalabancoro, a lieu la cérémonie d’inauguration d’un forage d’eau offert gratuitement par la SONATAM à la population de N’Golobougou, notamment les élèves de l’école fondamentale de N’Golobougou où est implanté le forage. La coupure du ruban symbolique a été faite par les représentants des Ministres de l’Energie et de l’eau, Djoouro Bocoum et de l’industrie, du commerce et de la promotion des investissements, Maïga Mariam Maiga. C’était en présence des autorités communales, administratives et coutumières de Kalabancoro, du Président du Conseil d’administration (PCA) de la SONATAM, Abdoulaye Yaya Seck, du Directeur général de la Sonatam, Youssouf Traoré, des élèves, maitres, et la population de N’Golobougou.

Ledit forage, a indiqué le PCA de la SONATAM, est équipé d’un dispositif d’adduction d’eau sommaire composé d’un château de 5000 litres et d’un système de pompage solaire à haut voltage pour une capacité de 5 mètres cubes/heures, et tout cela pour apaiser la souffrance des populations et contribuer, par la même occasion, à préserver notre environnement. Cette infrastructure moderne, indique Abdoulaye Yaya Seck, dotée de toutes les commodités, est un joyau qui permettra, entre autres, d’améliorer le cadre de vie des populations de N’Golobougou. Cette qualité d’entreprise moderne citoyenne qu’est la SONATAM, dit-il, profite aussi à l’Etat à travers le versement régulier des impôts et taxes. Comme illustration, déclare Abdoulaye Yaya Seck, rien qu’en 2019, notre société a contribué aux recettes fiscales de l’Etat à hauteur  de 62 milliards, dont 1,5 milliard pour le Fonds de développement durable pour les régions du Nord. De l’avis  du PCA, la Sonatam ne peut continuer à jouer ce rôle d’entreprise citoyenne au bénéfice des populations et de l’Etat que si les populations et les autorités du Mali s’impliquent efficacement pour combattre la contrebande des cigarettes dont les effets pervers et criminels constituent un frein au développement socioéconomique de notre pays. Pour terminer, il a  rappelé que la Sonatam a réalisé durant les cinq dernières années, 15 forages dans le pays, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, pour un coût de 201 millions de Fcfa, dont 16 millions  Fcfa pour le forage que nous venons d’inaugurer à N’Golobougou.

Ce forage, dit le Maire  de Kalabancoro, Tiécoura Amadoun Diarra, est la bienvenue dans cette école abritant plus de 1000 élèves.  Pour lui, Offrir de l’eau à cette franche juvénile de l’école, c’est s’inscrire dans le développement de  N’Golobougou. Bref, à travers ce geste, dit le Maire, la SONATAM donne un nouveau souffle à cette école et à ses élèves.  Djoouro Bocoum a, au nom des ministres, saluer cette action citoyenne, humanitaire de la Sonatam qui constitue à donner de l’eau à la population de N’Golobougou,  qui réduit les problématiques des conditions de vie des couches vulnérables. Car, selon Djoouro Bocoum,  tant qu’il n’y a pas d’eau, il n’y a point de santé, point de développement, encore moins de vie. En somme, ajoute-t-il, l’eau constitue un facteur de développement et de lutte contre la pauvreté.

Hadama B. Fofana

Source : le républicain

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *