Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Abdel Kader Maïga à la CMA :« Votre mauvaise foi est criarde… » – MALI CANAL
Politique

Abdel Kader Maïga à la CMA :« Votre mauvaise foi est criarde… »

Lors d’un débat sur les antennes de Africable télévision à propos de l’Accord d’Alger, le vendredi 26 février dernier, le président du mouvement contre la partition du Mali, Abdel Kader Maïga a fortement dénoncé le jeu  « incohérent »  de la coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) dans la résolution de la crise malienne. Il a dit haut ce que la majorité des Maliens pensent bas au sujet de ces mouvements.

Avec en face, le porte-parole de la CMA Attaye Ag Mohamed aussi membre du Comité de Suivi de l’Accord (CSA), M. Abdel Kader Maïga a pointé du doigt la CMA comme responsable de tout le malheur du Mali aujourd’hui. « C’est à cause de votre action que le Mali a perdu les deux tiers de son territoire » a-t-il indiqué s’adressant au porte-parole de la CMA avant d’évoquer la question de la révision constitutionnelle.

Selon lui, la révision n’est pas possible à la circonstance actuelle du pays « l’article 118 de la constitution du Mali   mentionne qu’il n’est pas possible de réviser la constitution tant qu’il est porté atteinte à l’intégrité territoriale de nation » a-t-il rappelé. Là également, il dira que c’est la CMA qui a conduit le Mali dans ce problème et elle ne doit pas parler de la révision constitutionnelle.

A croire M. Maiga, la CMA se trompe en pensant faire croire qu’elle est en train de défendre les populations du Nord   alors qu’elle se défend, elle seule.  « Les populations du nord ne sont pas des sédentaires, elles ne sont pas des nomades authentiques du nord. Les populations du nord c’est uniquement vous » a-t-il indiqué. Pour soutenir cette hypothèse, il a rappelé qu’il n’y a que trois parties qui sont représentées dans le CSA.

Selon le président de la coalition contre la partition du Mali, à part la Gatia  qui est aujourd’hui avec les vrais Maliens qui se battent pour le Mali, tous  les autres groupes sont du côté de la CMA. « Les narcotrafiquants cités dans les résolutions des Nations Unies sont de votre côté, ceux que les experts des Nations Unies ont indexé comme étant des terroristes sont de votre côté » a-t-il indiqué.

Pour lui, la volonté de la CMA n’est pas de défendre toute la population du nord. « Si vous voulez que toute la population du nord soit avec vous, pourquoi vous n’avez pas pensez à ça dans la composition du dernier organe que vous avez créé (la zone de développement du nord) », a-t-il posé la question à Ataye Ag Mohamed.

Selon lui, sur 26 personnes, il n’y a que 5 sédentaires. « Vous avez mis les autorités intérimaires régionales à Gao, sur 11 personnes, il n’y a que 2 qui sont de Gao. Même les femmes que vous avez mis dans le CSA au nom de l’inclusivité ne sont pas été désignées lors d’une assemblée générale.  Ce ne que vos sœurs et cousines » a dit Abdel Kader Maïga.

Concernant le projet de découpage territorial également, M. Maiga dénonce le fait que Kidal se retrouve avec huit cercles. « En 2017, Kidal n’avait pas 85 OOO habitants. De ce fait, pourquoi Kidal peut se retrouver avec 8 cercles pendant que Tombouctou qui fait 800 000 habitants n’a pas six cercles » s’set-t-il posé la question en ajoutant qu’il n’y a pas de sincérité dans leur jeu.

Selon lui, la communauté internationale est également complice dans tout ce que fait la CMA sinon elle n’allait pas cautionner la création de la zone de défense par la CMA ses soi-disant « fêtes indépendance » chaque année.

Pour lui, s’il y a des gens qui écoutent la CMA, c’est à cause du mensonge de ses responsables. « Votre mauvaise foi est criarde, et vous savez mentir et manipuler l’opinion nationale et internationale » s’est-t-il adressé au porte-parole

En conclusion, M. Maiga  a évoqué une étude du centre Karter qui indique que l’application de l’Accord est en retard à cause du Mali et de la CMA qui refuse de déposer les armes.

Avec leur nombre important dans le gouvernement, M. Maiga a indiqué que si cette bonne foi tant réclamée par la CMA était vraie, ses membres allaient sortir publiquement pour demander pardon au peuple malien pour les 5000 morts après la signature de l’Accord pour la paix.

Issa Djiguiba

 le pays

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur