Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
A propos de l’avion loué évoqué par Karim Kéita : les éclairages de l’armée – MALI CANAL
Actualité ALERTE Politique

A propos de l’avion loué évoqué par Karim Kéita : les éclairages de l’armée

Exploitation des aéronefs de transport militaire, les affrètements légaux en République du Mali. Des informations circulent sur les réseaux sociaux tendant à mettre en doute l’affrètement des aéronefs militaires au Mali par des civils et autres associations, organisations ou institutions.

A la faveur d’un point de presse à la Dirpa, le général Daouda_Dembélé de l’armée de l’air a expliqué que l’armée a toujours affrété ses avions aux institutions, organisations et aux privés. C’est dans ce cadre que la famille Kane a sollicité son soutien.

L’image contient peut-être : 1 personne, téléphone

“Il est utile de préciser que l’affrètement des aéronefs militaires en République est pratique depuis l’existence des avions de transport militaire. Il ne s’agit pas d’une location, mais d’un affrètement. C’est quoi l’affrètement ? Ni une location, ni non plus gracieux. L’affrètement consiste à assurer le service au prix coûtant sans aucun bénéfice pour l’armée de l’air.
Dans l’affrètement, le demandeur assure les frais inhérents à la mission, l’armée de l’air ne paie rien, elle ne demande pas non plus un quelconque bénéfice.
Il s’agit donc d’une assistance militaire en faveur de nos populations et de nos partenaires.
L’on peut citer quelques exemples : la famille Niang a affrété l’avion militaire pour ses besoins à Kayes ; le ministère des Sports a affrété l’avion militaire pour transporter les Aigles au Tchad; Somapep a affrété l’avion militaire pour Tombouctou; la Commission défense et sécurité a affrété l’avion militaire pour soutenir les FAMa à Kayes; la famille Kane a affrété l’avion militaire pour ses besoins à Nioro du Sahel.
L’on pourrait citer beaucoup d’autres exemples. La pratique de l’affrètement des avions militaires remonte à la période d’acquisition d’aéronefs de transport militaire, très loin dans notre histoire récente du Mali indépendant. En aucun cas, l’affrètement ne peut distraire une mission militaire. L’affrètement est autorisé par le ministre chargé des Armées.
Oui l’affrètement participe du souci de l’armée d’accompagner les populations”
.

Pour avoir d’avions affrétés, il y a 4 conditions à remplir :
1️⃣ )État opérationnel de l’aernof.( si l’avion est apte à effectuer la mission).
2️⃣) La disponibilité de l’avion. Priorité, aux missions militaires. Il est affrété aux civils que si les militaires n’ont pas mission à faire avec l’aernof.
3️⃣) Que le point de destination soit équipé pour recevoir l’avion dans les meilleures conditions.
4️⃣)l’Affretement est accordé qu’avec la décision de la hiérarchie militaire.

Le général explique par ailleurs que tout malien qui a les moyens, peut affréter l’avion de transport de l’armée de l’air. C’est un fait et l’armée de l’air le fait dans le souci de mieux s’approcher de la population.

Source : Armée

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur