Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
60E anniversaire de la création l’armée : Le vibrant hommage de Bah N’Daw aux FaMa – MALI CANAL
Vous devez respecter le droit d'auteur
Politique

60E anniversaire de la création l’armée : Le vibrant hommage de Bah N’Daw aux FaMa

A l’occasion des 60 ans de la création de notre armée, comme le veut la tradition, le président de la Transition Bah N’Daw a rendu un hommage aux forces armées maliennes dans un discours poignant et plein de sens.

Dès l’entame de son allocution, le président Bah N’Daw, chef suprême des armées, a rendu un hommage mémorable au père précurseur de la nation, l’artisan de la création de l’armée malienne, Modibo Keita.

« Elle a été voulue  et forgée par le père de la nation malienne, feu le président Modibo Kéita », dit-il. « Modibo Keita ne s’y trompait pas, il savait que seul l’outil de défense nationale pouvait garantir notre indépendance en tant que pays, notre souveraineté en tant que nation et notre intégrité en tant que territoire, c’est donc ainsi que notre armée est née de manière volontariste, avec peu de moyens, mais avec beaucoup de foi », affirme le chef suprême des armées.

Oui, l’histoire de l’armée malienne fait corps avec celle de la République. C’est le 20 janvier 1961 que Modibo Keita rappela par décision politique le Colonel Pinana Drabo pour jeter les bases de la toute nouvelle armée du Mali beaucoup d’hommes et femmes ce sont sacrifié pour  que cette armée voit le jour et c’était le lieu pour le président de leur rendre un hommage plein de gratitude et de respect tout au long de l’histoire, ils ont répondu dignement à cet appel de la patrie.

S’agissant des manifestations pour demander les départ des forces partenaires notamment la France, Bah N’Daw réitère sa gratitude du Mali envers la communauté internationale dont  les armées sont à nos côtés et dont les soldats risquent leur vie pour la libération de notre pays allusion faite aux récentes attaques contre la force française et les casques bleus de la force onusienne.

Sur le plan de la défense, le chef suprême des armées a promis de donner un coup de fouet pour l’accélération des conditions de vie et de travail des militaires à savoir l’accélération de la réforme du secteur de la sécurité (RSS); l’assistance aux populations civiles à travers les actions civilo-militaires ; le renforcement du partenariat avec les forces étrangères : Barkhane, EUTM, Eucap, G5 Sahel, Minusma ; l’adoption en cours d’une deuxième Loi de Programmation militaire (LOPM 2) en vue de consolider les acquis de la première LOPM, l’acquisition de certains matériels majeurs et la réalisation d’infrastructures prioritaires entre autres.

Concernant les crises sociales et politiques que travers le Mali,  le chef de l’Etat appelle à une union sacrée et sans langue de bois. Sur le sujet, le président reste catégorique et ferme.

« Soit, nous nous ressaisissons et nous mettons le Mali au-dessus de tout et de nous tous. Soit nous fermons les yeux et  nous entraînons à sa perte notre beau pays, notre plus grand bien », a-t-il lancé.

Pour terminer son discours, le président de la transition s’est attaqué aux phénomènes qui gangrènent notre armée qui sont la corruption et l’impunité. Sur ce plan aussi, le chef suprême des armées est catégorique : « l’argent dépensé pour l’armée, pour la défense et la sécurité des populations sera justifié au centime près. Les LOPM seront auditées, leurs leçons tirées, et les responsabilités situées. »

Ousmane M. Traoré

(stagiaire)

Mali tribune

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *