Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
42È CSA à Kidal : Des annonces « prometteuses » pour la région – MALI CANAL
Vous devez respecter le droit d'auteur
Sécurité

42È CSA à Kidal : Des annonces « prometteuses » pour la région

L’Union Européenne envisage d’améliorer l’infrastructure du camp I du bataillon de l’armée reconstituée de Kidal. Elle s’engage aussi à financer des projets de dialogue intercommunautaire, équiper le gouvernorat de Kidal entre-autres. Quant à l’Algérie, il compte octroyer une aide alimentaire, des produits pharmaceutiques et réhabiliter au moins une école dans la ville de Kidal. La MINUSMA, de son côté, annonce le financement d’un barrage hydraulique à Kidal d’un montant d’un million de dollars, soit plus de 539 millions de FCFA. Les participants à cette réunion se sont félicités de la dynamique de confiance qui règne actuellement au sein de la partie malienne. Selon eux, ce CSA a permis, de finaliser une feuille de route actualisée pour diligenter la mise en œuvre de l’Accord pendant la période de transition. Ils engagent, cependant, toutes les parties prenantes à œuvrer, avec rigueur et de bonne foi, à l’opérationnalisation des actions retenues dans la feuille de route.

Cette 42eme session du CSA s’est tenue dans un contexte où un front de refus de l’Accord d’Alger a été créé dans le pays. Ce mouvement exige la révision de cet accord. Il estime qu’en l’état, le document ne peut pas être appliqué, parce qu’il est source d’exclusion. Pour Ibrahima Kébé, porte-parole du mouvement, «c’est un accord illégal et illégitime. Et il doit être purement et simplement annulé», car poursuit-il, il ne respecte pas la constitution. Selon M. Kébé, « en appliquant cet accord aujourd’hui ça va aboutir sans doute à une guerre civile inter et intracommunautaires ». Même constat chez Lalla Maïga, présidente du bureau régional de la CAFO à Gao. Elle explique que la lenteur de la mise en œuvre de l’accord découle de la marginalisation des populations civiles des régions du nord. « On dirait que les régions du nord n’existent même pas. Parce que tout est concentré en haut. Nous ne sommes pas consultés, alors que même les consultations pour la mise en œuvre de l’accord, ça doit partir de la base pour le sommet. Bien que l’accord a été traduite dans toutes les langues mais beaucoup ne connaissent pas le contenu de cet accord », explique-t-elle.

MINUSMA :

Décès d’un des Casques bleus togolais blessés dans une attaque

Un des 28 Casques bleus togolais blessés, le mercredi dernier, dans une attaque contre leur camp dans le centre du Mali a succombé à ses blessures, a indiqué la mission de l’Onu (Minusma) vendredi sur les réseaux sociaux. Ce décès porte à six le nombre de Casques bleus tués depuis le début de l’année en servant la mission de paix la plus meurtrière de l’ONU dans le monde. Cinq avaient été tués en janvier par des engins explosifs improvisés, une des armes de prédilection des jihadistes. Mercredi dernier la base temporaire de la Minusma près de Kéréna, dans les environs de Douentza, a d’abord été visée avec un véhicule suicide chargé d’explosifs avant que l’attaque ne se déploie à coups de tirs d’obus et d’armes automatiques, a rapporté un responsable onusien .Les Casques bleus, principalement chargés de la protection des civils, ont apporté une riposte “robuste” et ont reçu le soutien aérien d’hélicoptères de la Minusma, a dit ce responsable .La Minusma ne s’est pas exprimée sur les auteurs de l’attaque .Mais la zone a été le théâtre dernièrement d’agissements jihadistes soutenus et d’intenses opérations antijihadistes

Bourem :

Un assaillant tué suite à une attaque contre un check-point à Télméra

Un mort, deux motos et des armes recupérées sur des assaillants, c’est le bilan d’une attaque perpétrée, le jeudi 11 février dernier, contre le check-point des groupes d’auto-défense à Téméra, cercle de Bourem. L’attaque a été menée aux environs de 18h30 par quatre individus armés non identifiés à motos. Selon des témoins, les assaillants ont été combattus par des éléments des groupes d’autodéfense. « Ils ont fui, après des échanges de tirs », rapportent les mêmes sources.

Un mort, deux motos et des armes récupérées sur des assaillants, c’est le bilan d’une attaque perpétrée hier (11/02/2021) contre le check-point des groupes d’auto-défense à Téméra, cercle de Bourem. L’attaque a été menée aux environs de 18h30 par quatre individus armés non identifiés à motos. Selon des témoins, les assaillants ont été combattus par des éléments des groupes d’autodéfense. « Ils ont fui, après des échanges de tirs », rapportent les mêmes sources.

Rassemblées par la Rédaction  laube 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *