Vous devez respecter le droit d'auteur
Economie

2ème édition de la Semaine de l’inclusion financière de la BCEAO

Dans le cadre de la 2ème éditionde la Semaine de l’inclusion financière dans l’UEMOA, la BCEAO – Mali a organisé, le weekend dernier, au Stade Mamadou Konaté une foire pour permettre aux banques, aux institutions de microfinance, aux services techniques d’accompagnement du secteur financier et aux associations de femmes transformatrices des produits agricoles, de présenter leurs produits digitaux aux visiteurs.

Lancée le lundi 18 novembre dernier à Dakar, au siège de la Banque centrale,par le ministre sénégalais des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo et le Gouverneur de la BCEAO, Tiémoko Meylet Koné,  la Semaine de l’inclusion financière a pris fin le weekend dernier avec une Foire et un match de gala opposant l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (APBEF) à l’Association des journalistes sportifs du Mali (AJSM).

La Foire, qui a ouvert ses portes le samedi matin sous un grand chapiteau dressé devant le Stade Mamadou Konaté,a été inaugurée par le Directeur national de la BCEAO, Konzo Traoré et le maire de la commune III, Djiré Mariam Diallo, en présence  du président de l’APBEF, Bréhima Amadou Haïdara et du vice-président de l’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés (AP-SFD).

Plusieurs banques de la place, des institutions de microfinance, le Fonds de garantie du secteur privé (FGSP), des structures techniques d’accompagnement, comme le Centre  de promotion et d’appui aux SFD, le MEREF-SFD, étaient présents à cette Foire, sans oublier les sociétés de téléphonie mobile, Malitel et Orange Mali  qui jouent un rôle capital dans le développement et la mise en œuvre  des produits digitaux des banques.

Cette activité de la BCEAO vise davantage à démocratiser la banque afin que l’accès aux services financiers ne soit plus un luxe ou la chasse gardée d’une frange de la population.

Le Directeur national de la BCEAO, après la visite des stands, a apprécié la forte participation des acteurs à la manifestation. Il s’est félicité de la qualité et de la diversité des produits digitaux proposés aux clients par les banques.

» Ce qui est là est très encourageant.  Je n’ai pas vu une seule institution dépourvue de produits digitaux, car ils révolutionnent la vie. Quand, à partir de votre compte Orange money ou Mobicash, on fait des transferts, à partir du compte bancaire pour alimenter le compte mobile et faire des paiements marchands, c’est tout simplement révolutionnaire. Je pense qu’aujourd’hui,  avec tous ces produits on ne  devrait plus entendre parler de vols à la suite d’un braquage de bus dans la mesure où quelqu’un qui se déplace peut mettre son argent sur son compte mobile ou bancaire et le retirer à son arrivée. Par ailleurs, avant on pouvait passer deux à trois heures devant les guichets pour payer sa facture d’eau ou d’électricité, aujourd’hui on peut le faire en un clin d’œil par téléphone. Même en matière d’impôt on peut payer par mobile« , s’est enthousiasmé Konzo Traoré. Le maire de la Commune III, Djiré Mariam Diallo, au nom du conseil communal, a affirmé que c’est avec honneur que sa localité abrite cette rencontre au profit de la population de la capitale. Elle a souligné que la digitalisation permet d’améliorer la gouvernance. Signalons que le conseil communal s’est engagé dans cette voie, avec  l’informatisation de son système de gestion grâce à l’appui d’un prestataire.

Y. Camara

Source: l’Indépendant

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *