Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
2e édition du festival AG’NA : S’adapter et se développer – MALI CANAL
Culture

2e édition du festival AG’NA : S’adapter et se développer

La cité du Meguetan, Koulikoro, va abriter du 25 au 28 février, la deuxième édition du festival international « Ag’Na », qui signifie culture en Tamashek. Ciné A dos et le festival au Désert sont les initiateurs de cet évènement. Ils étaient face à la presse, Samedi à Magnambougou Faso Kanou, pour présenter les couleurs de cette édition, qui reçoit une invitée spéciale.

 

Après une première édition test réussie, Ciné A dos et le festival au Désert mettent les bouchées double pour marquer le festival Ag’Na dans l’agenda culturel annuel des festivals du Mali. Les deux grands festivals comptent faire vivre à plus de 100 000 festivaliers physiques et virtuels cette édition, du 25 au 28 février, à Koulikoro.

Selon le responsable communication, développement stratégique du groupe Walaha, le thème principal de cette année est « s’adapter et se développer ».

« Il est un prétexte pour nous de vouloir parler et discuter de la question de résilience dans ce monde de catastrophes, de pandémie et d’accélérateur de croissance numérique », a-t-il ajouté.

En plus du thème principal, Ag’Na 2021 va aborder plusieurs sous-thèmes sur le numérique dans les industries créatives : comment maintenir la création artistique malgré les catastrophes et les pandémies, l’évolution du tourisme grâce au numérique et la citoyenneté numérique : le digital, nouveau moyen d’expression démocratique en Afrique. Ces thématiques vont être abordées au cours des rencontres professionnelles entre producteurs, réalisateurs et diffuseurs Ciné et d’un forum digital en Afrique.

Aux dires des conférenciers, l’édition 2021 va accueillir une invitée spéciale, la caravane culturelle pour la paix et la 6e édition de l’université́ de vacances. Organisée sous forme de camp de formation et d’échanges, l’université de vacances « se veut un grand laboratoire de production et de découverte de nouveaux talents dans le domaine de la production multimédia ».

Dans un format plus restreint et adapté au contexte actuel, Ag’Na ambitionne d’amener le festival vers la population, durant les 3 jours, à travers une caravane de projection de films dans différents quartiers de la ville de Koulikoro, Gao et Tombouctou. Les projections d’une trentaine de films de jeunes et de grands cinéastes, seront accompagnées de prestations d’artistes de déambulations folkloriques, a expliqué la responsable des programmes, Zeïnab Sibibé. Et de dévoiler la liste des artistes et rappeurs programmés cette année. Plusieurs icônes sont attendues, dont Safi Diabaté, Iba One, Dr. Keb, Master Soumy, Vieux Farka Touré, Mylmo, Soul Bang’s et Manamba Kanté.

Pour des raisons de sécurité et le respect des mesures barrières anti Covid-19, les organisateurs ont annoncé l’annulation des traversées sur le fleuve. Pour le directeur du festival ciné à dos/Ag’Na, Fousseyni Diakité, la commission d’organisation a choisi la Vision du Niger et l’île désert pour la grande scène pour faciliter le déplacement aux festivaliers. Il indiquera que sur chaque site seront installés des dispositifs de protection pour diminuer le risque de contamination à la Covid-19.

La deuxième édition Ag’Na selon la commission d’organisation, mettra en place une compétition internationale de film. Elle sera sanctionnée, dit-elle, par différents prix pour valoriser les métiers dans la production. Il s’agit notamment du prix cinématographique ; du meilleur film (court métrage) ; du meilleur scénario, du meilleur réalisateur ; du meilleur acteur ; et les prix du meilleur costume et jeune création.

Le représentant de l’Union nationale des cinéastes du Mali présent à la conférence a informé que l’UNCM a reçu une vingtaine de projets de 13 pays d’Afrique, suite à l’appel à participation de films lancé du 1er décembre au 15 janvier 2021. Une commission composée d’experts a été mise en place pour étudier les projets soumis, a-t-il conclu.

Cette conférence de lancement du festival « Ag’Na » 2021 a été animée par le directeur du festival ciné à dos/Ag’Na Fousseyni Diakité, le directeur du festival au désert Manny Ansar, le responsable communication, développement stratégique du groupe Walaha Boutout Aliou Sall et la responsable des programmes du festival Zeïnab Sidibé.

 

Kadiatou Mouyi Doumbia Mali tribune 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur