Vous devez respecter le droit d'auteur
Economie

100,… 500 millions volés! 9 milliards volés!… Des chiffres hallucinants!

Le vol est pourtant condamné dans toutes les cultures du Mali. Chaque malien ou malienne enseigne à sa progéniture de ne pas voler et quand celui-ci devient un adulte occupant un poste de responsabilité dans le privé ou le public on l’encourage à voler. Quel paradoxe ? Comment sommes-nous arrivés là ? Que faut-il faire pour que la situation s’améliore dans l’avenir ?

Sous le régime socialiste du président Modibo Keita le malien avait honte de voler l’argent public. Sous la dictature du Gal Moussa Traoré le malien avait peur de voler l’argent public. Sous le régime démocratique issue de la révolte populaire de Mars 91 le malien n’a ni honte ni peur de voler l’argent public. Je crains que les démon-crates qui ont les rênes du pouvoir en ce moment n’aient été formés dans des creusets sociaux érigeant le fric en divinité. Il est évident aujourd’hui que dans bien des hautes écoles on enseigne aux étudiants qu’ils sont une élite dont le rôle est de s’enrichir et de régner sur des peuples sots et incultes. Cette religion (voir le Veau d’Or sur YouTube) impose sa loi et n’admet pas de contestation. Sous les législatures successives de 92 à nos jours, la sinistre farce de la “société civile” a prouvé que les hommes qui n’épousent pas cette religion stricte ne peuvent plus survivre dans ce pays.
Ce gros problème de moralité ne peut être combattu que par un nouveau type de citoyen malien. Et ceux qui réagiront ne seront probablement ni parmi ceux qui trempent déjà dans la combine ni ceux qui sont résignés.
Il reste les jeunes de 15 à 25 ans… Il faut les éclairer et leur faire confiance. Si eux ne réussissent pas à sortir leurs aînés du cauchemar, l’avenir de nous tous sera très sombre…
Je ne parle évidemment pas de pousser les jeunes à sortir les machettes ! Je parle de les instruire (scolarité, livres, films, réseaux sociaux…) sur les mécanismes politiques, économiques et psychologiques qui sont exploités pour les asservir. Lorsqu’ils seront suffisamment nombreux à être conscients de ces escroqueries, ils commenceront à faire une masse suffisante pour renverser pacifiquement mais inexorablement la maffia au pouvoir.
Pourquoi les jeunes alors que l’âge optimal pour exprimer sa force et sa détermination est plutôt la trentaine ? Parce que lorsqu’on a déjà à charge la sécurité matérielle d’un ménage, on est déjà happé par le SYSTÈME. C’est avant qu’il faut choisir le modèle de société dans lequel on veut vivre. D’ailleurs, je crois savoir que les partis politiques et les associations ont déjà commencé à agir pour récupérer les jeunes avant qu’ils ne prennent conscience…
Si la prise de conscience des jeunes n’était pas aussi vitale, ils ne se seraient pas précipité de la sorte…

Sambou Sissoko

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *